Sélectionner une page

Ma chouette cabane

Ma chouette cabane

Petite, j’ai souvent joué dans des cabanes. Certaines étaient simplement des chaises mises à la queue-leu-leu recouvertes d’un drap (hum…), d’autres un peu plus évoluées sous des branches en bois réunies. C’était pas le grand luxe et je me suis cognée bien souvent la tête parce qu’il n’y avait pas beaucoup de place, mais j’ai passé de merveilleux moments sous ces abris improvisés.

Ma mini allant sur ses 5 ans, on a cherché une cabane extérieure pour qu’elle puisse y faire son cabinet vétérinaire, comme Doc la Peluche. Puis, comme l’été était déjà bien avancé, et que sa chambre est assez  grande, je me suis demandée si on ne pouvait pas y faire une cabane intérieure ? La chambre étant sous les toits, j’ai dû malheureusement abandonner l’idée de faire une pièce à vivre en bas et son lit sur le toit de la cabane. Donc après moultes réflexions, j’en suis arrivée à ce plan.

A savoir qu’avant cela, j’ai passé quelques heures sur le site d’Ikea pour savoir ce que j’allais prendre et les plans, la disposition des fenêtres, etc, ont été dessinés en conséquence.

Une fois validés, j’ai envoyé les plans chez son parrain menuisier qui m’a fait les découpes dans des panneaux MDF puis me les a ramenées dans mon garage pour que je puisse les peindre. Si vous n’avez pas de tréteaux, il est indispensable de faire monter la cabane, au risque de vous casser et le dos et les jambes…

Suivant les conseils de Hornbach, j’ai appliqué une sous-couche grise avant d’appliquer 2 couches de blanc pour les façades et de rouge pour les encadrements. Pour des raisons pratiques, j’aurai préféré que les cadres ne soient pas déjà collés à la paroi, car entre chaque couche, il a fallu protéger soit les parois, soit les encadrements avec du scotch carrossier, ce qui prend beaucoup de temps et de rouleaux, pour un résultat moins net que si les encadrements avaient été peints à part puis collés.

Entre deux séchages, j’ai confectionné les rideaux. J’ai vraiment aimé les hiboux de chez Buttinette, c’est d’ailleurs eux qui m’ont fait partir sur du rouge et blanc (aux couleurs de la Suisse !). ça tombait bien. Je n’avais pas trop envie de couleurs trop girly, ni trop foncées, car la cabane étant relativement grande pour la pièce, il fallait qu’elle soit assez lumineuse.

J’avais pensé qu’à l’intérieur, on ne verrait ces hiboux qu’en transparence. Ma fille aimant bien le tissu Ours et Pingouins (qui normalement ne se rencontrent jamais), j’avais également commandé ce tissu chez Buttinette pour les utiliser sur l’autre face.

Avec le tissu restant, j’ai confectionné des attaches rideaux que j’ai cloués aux parois, histoire qu’elles ne soient pas égarées et que ce soit plus simple pour ma fille.

J’ai également acheté du tissu coccinelle pour la nappe et les coussins de chaise. Une grande première ces coussins de chaise, mais je pense m’en être assez bien sortie 😉

La cabane peinte et transportée au 1er étage de notre chalet, ne restait plus qu’à monter les meubles Ikea, soit :

avec bien entendu tous les petits accessoires pour la cuisine, le tapis et – last but not least – les luminaires !

J’avais opté pour des spots de bibliothèque avec variateur, 8 couleurs différentes. Sur place, Ikea ne les proposait plus. Je me suis donc rabattue sur ces spots-ci, et même si on ne peut pas changer de couleur, je suis très satisfaite de la lumière chaude (et bien suffisante !) qu’ils distribuent.

 

Quant à la porte d’entrée, c’est également un choix délibéré de n’en avoir pas mis. J’ai préféré prendre des rideaux à fils où j’ai cousu du velcro dessus pour la pose. Pour plus de maintien, j’ai vissé une bande velcro dans la paroi et l’autre bande velcro croche bien dessus, aucun risque que cela ne tombe,

A cela, j’ai rajouté deux crochets de chaque côté, afin de pouvoir les garder ouverts si besoin.

Petit luxe, je lui ai acheté une sonnette sans fil, mais qui est tellement forte que j’ai dû cacher l’émetteur entre des peluches…

et confectionné, avec un pochoir et la peinture Buttinette (grande histoire d’amour entre nous deux…), un paillasson.

Bien que tout soit essentiellement sur le thème du hibou, j’ai fait un petit jeu de mot en vinyl que j’ai collé au-dessus de la porte.

Voili, voilou ! Le gros est terminé, on peut encore faire plein de choses ! Manque encore des petits bacs que je souhaite mettre aux fenêtres de la face avant et sur le côté gauche, découper dans du papier phosphorescent, des moutons ou quelque chose du genre puisque quand elle est couchée dans son lit, elle voit cette paroi-là, de la décoration intérieure, etc..

Revenez voir les nouveautés de temps à autre !

Et si ça vous a donné des idées pour créer vous aussi une cabane pour votre enfant, j’en serai ravie ! N’hésitez pas à me demander des infos au besoin !

 

Compétences

Posté le

8 octobre 2017

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*